Qualité – Infos pratiques

Pour que la qualité de l’eau soit conforme aux normes définies par le Ministère de la Santé, elle doit répondre aux exigences de 54 paramètres recouvrant :

  • sa composition physico-chimique en éléments minéraux, comme le calcium ou le magnésium ;
  • ses caractéristiques liées à notre perception sensorielle : couleur, saveur, odeur, transparence, etc.…
  • les substances indésirables : nitrates, pesticides, métaux lourds (cuivre, mercure ou plomb), etc.…
  • les paramètres microbiologiques. L’eau ne doit pas contenir de microbes ou de virus susceptibles de provoquer des maladies.

Des normes de qualité de plus en plus rigoureuses

L’eau du robinet répond à des normes strictes définies par le Ministère de la Santé. Ces normes ont été fixées selon le principe de précaution maximale, qui protège même les personnes dont la santé est la plus fragile.

Elles reflètent deux préoccupations essentielles :

  • la santé publique : ainsi l’eau ne doit pas contenir de micro-organismes pathogènes (bactéries, virus et parasites), elle ne doit ne pas présenter de concentration de substances dites “indésirables” (fluor, nitrates) ou toxiques (plomb, chrome) supérieure aux normes établies.
  • le confort et le plaisir : l’eau doit être agréable à boire, claire et inodore.

Ici, retrouver l’essentiel autour des quelques paramètres physico-chimiques de l’eau.

Pour connaître les paramètres de l’eau distribuée dans votre commune, cliquez ici.